Savoir évaluer sa communication

27 mars 2015
par Marc TIMI

Il est nécessaire de faire un point régulièrement
sur tout ce qui concerne votre activité

 

… et la communication en fait partie : votre image et votre message doivent être au cœur de vos préoccupations, tout autant que le coût de revient de vos marchandises ou la qualité de vos prestations.

 

Prendre des risques quand on débute…

Vous démarrez votre activité et vous êtes déjà épuisé de tout ce qu’il a fallu faire pour y arriver. Mais ne relâchez pas (encore) la pression : vous qui avez mis tant d’énergie dans votre affaire, vous méritez que vos efforts et votre savoir-faire soient reconnus. Mais la communication… y avez-vous déjà pensé ? Tout reste à faire donc ! Essayez donc de soigner dès le début votre image. Car comme pour un « coup de foudre amoureux », tout va se jouer au premier regard… votre clientèle potentielle vous jugera rapidement… et sans ménagement. Par la suite, il sera compliqué de faire évoluer cette perception.

 

… et se remettre en question pour une activité installée

« Rien de pire que les habitudes » pourrait-on dire à propos des vieux couples… et des sociétés bien implantées ! Même si vous revendiquez une tradition ou un héritage dans votre production séculaire, le temps passe et le contexte évolue, la concurrence s’organise, les consommateurs sont versatiles… Sans renier vos valeurs, il faudra adapter votre image et continuer de vous promouvoir. Au risque de faire passer votre société pour une « belle endormie ». Pourquoi croyez-vous qu’une célèbre marque de Cola ne cesse de se réinventer et d’investir dans la publicité ?

 

L’artillerie lourde : un audit pro !

Réalisé par un professionnel, un audit complet permettra de cerner vos besoins, d’établir une veille concurrentielle et de définir les solutions adaptées à votre contexte. Même si le coût d’une telle opération est à prendre en compte, c’est la solution idéale pour gagner en efficacité, en impact… et en rentabilité. Vous pourrez alors vous recentrer tranquillement sur votre cœur de métier.

 

Faire appel à ses proches : la fausse bonne idée ?

Votre belle-mère – qui n’a pas son pareil pour la cuisson du rôti dominical – est-elle la mieux placée pour juger du design de vos cartes de visites ? Tout comme votre neveu, féru de jeux vidéo, sera-t-il le webmaster idéal entre deux examens universitaires ? La bienveillance de votre famille ou de vos amis peut réellement vous desservir. Et trop d’avis contradictoires vous plongeront dans la perplexité. Alors mettez-tout, mais vraiment tout sur la table : flyers, affiches, étiquettes, en-têtes, catalogues… tout ce qui vous représente depuis le début. Convoquez alors un ou deux fidèles collaborateurs ou entrepreneurs. Et regardez l’ensemble : est-ce cohérent, fidèle, valorisant, satisfaisant ? Essayez d’en déduire des conclusions. Que vous « bricoliez » votre communication en interne ou que vous la confiez à des pros, prenez le temps de réfléchir avant d’agir : à la japonaise !

Ce billet est tiré d’une chronique publiée dans les pages « Talents » de l’hebdomadaire Haute-Provence Info (HPI), afin de décrypter la communication externe des entreprises.